Zorgov au Cinéma : The Hateful Eight (2015)

Bonjour à tous chers lecteurs d’Etdashou. J’ai eu l’immense honneur d’avoir la permission d’écrire sur le site d’etdashou et vous parlez directement! Je vais donc en profiter pour vous faire un petit compte-rendu de films que je vais voir au Cinéma. Pour vous donner une idée, je vais en général une fois par semaine au Cinéma et je ne download pas de film à la maison… Je retourne donc un peu dans le temps pour vous parler des films que j’ai vus en 2016. Première critique donc : The Hateful Eight.

Tout d’abord, ce film est un Western écrit et réalisé par Quentin Tarantino. Je ne crois pas avoir à vous donner un historique des films de Quentin… Mais en gros, pour vous donner une idée de mon background, la série Kill Bill reste dans mes films préférés de tous les temps. Le film est sorti en salle le 25 décembre 2015 et comprend des acteurs très connus comme : Samuel L. Jackson, Kurt Russel, Channing Tatum, etc. Je tiens à dire que je suis un fan de Quentin, alors ma critique s’en fera ressentir. Tout d’abord, le scénario du film est assez léger, i.e. un chasseur de prime veut ramener vivante une prisonnière aux autorités pour toucher une récompense. Naturellement, tout le monde veut ce précieux chargement. La force de Quentin reste sans nul doute ses dialogues. Encore une fois, les personnages nous offrent des scènes très intenses avec de très bons dialogues, je dirais que c’est ce que j’ai le plus apprécié du film. Par contre, la violence gratuite qui fait la signature des films de Tarantino n’est pas amenée de façon convaincante dans le film et on y croit plus ou moins. Les touches d’humour noir et les scènes d’action restent ce qui fait de ce film un bon divertissement. La trame sonore du film n’est pas hors du commun, mais ajoute tout de même un bon background à l’histoire. Quelques longueurs m’ont déplus par contre, comme la scène où la carriole roule dans un chemin de neige pendant quelques minutes… Malgré ces quelques longueurs, le film, d’une durée de 167 minutes, reste assez intense et nous permet de passer un bon moment sans nous ennuyer. L’image reste d’une bonne signature pour un film de Tarantino et les scènes d’action sont bien filmées. Le fait que la majeure partie du film se passe dans une seule pièce n’enlève rien à l’intérêt que l’on y porte.

En conclusion, c’est un bon divertissement, avec une histoire un peu légère, des dialogues à la hauteur d’un Tarantino et de bonnes scènes d’action.

Film du même réalisateur recommandé : Reservoir Dogs (1992)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *